Dialogue d'expertise

Publié le 22 Février

  Présentation

Le projet « Dialogue d’expertise pour les formations de français », à présent coordonné au sein de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) par l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU) a été initialement développé conjointement par l’AUF et l’Institut Français.

Ce projet s’inscrit dans la dynamique de l’action de l’IFGU dans le domaine de la gouvernance et du renforcement de la qualité des formations. Il s’adresse aux départements d’études françaises, aux sections de français et aux centres de langues universitaires. Mis en œuvre à la demande des universités, ce projet a pour but de les aider à rénover et à diversifier leur offre de formation.

Périmètre

Les expertises sur l’activité d’un département ou d’un centre de langues peuvent concerner notamment les domaines suivants :

·         la sélection des étudiants;

·         l’ingénierie de formation;

·         les curricula, les maquettes, les contenus des cours;

·         la diplomation;

·         l’employabilité des diplômés, la relation à l’environnement économique, les stages;

·         la recherche (équipes, domaines);

·         l’intégration du numérique;

·         les formations professionnelles au sein des départements de français (notamment les formations de traducteurs et des interprètes);

·         les parcours de français sur objectifs spécifiques;

·         une thématique spécifique au département (l’enseignement de la littérature, la formation au tourisme, etc.);

·         une thématique spécifique au centre de langues (l’amélioration du niveau de sortie des étudiants, la révision du curriculum d’enseignement de la langue, etc.).

 Une aide à la création d’une nouvelle structure est également disponible pour les nouveaux départements ou sections de français notamment par un soutien à l’ingénierie pédagogique.

Principales réalisations :

  • Plus de 80 universitaires accrédités pour mener des expertises dans le cadre de ce projet
  • Plus de 50 universités bénéficiaires d’une expertise
  • 15 universités bénéficiaires d’un soutien post-expertise
  • 16 mobilités de formation ou de recherche courte durée pour les enseignants-chercheurs
  • 11 expertises pour la création d’une nouvelle structure (département, section ou centre de langues)
  • Publication du Guide de l’expertise des formations de français, sous la direction de Jean-Claude Beacco, Éditions des Archives contemporaines, 2016, 156 pages. L’ouvrage est téléchargeable en ligne à l’adresse http://www.bibliotheque.auf.org/index.php?lvl=notice_display&id=1019

Objectifs

Les objectifs du projet « Dialogue d’expertise pour les formations de français » sont les suivants :

·         Mettre en place une offre d’expertise destinée à répondre à des demandes précises (rénovation, diversification) des départements de français, des sections de français ou des centres de langues universitaires ;

·         Proposer une aide, sous la forme d’une expertise, aux universités situées dans des pays non francophones qui n’auraient pas de départements ou de section de français et qui souhaiteraient se doter d’une telle structure ;

·         Développer des viviers d’experts, en intégrant des experts des pays en développement et des pays émergents ;

·         Concevoir et améliorer une méthodologie partagée de l’expertise, adaptée aux différentes structures (cf. Guide de l’expertise des formations de français, juillet 2016).

·         Améliorer la gouvernance des départements de français et centres de langues bénéficiaires du programme et renforcer la qualité des formations.

 

Conditions de participation

Tout établissement d’enseignement supérieur membre de l’AUF (voir la liste des membres sur https://www.auf.org/les_membres/nos-membres/) situé dans un pays en développement ou un pays émergent.

Les établissements non membres de l’AUF sont également éligibles à cet appel si leur demande concerne la création d’un département ou d’une section de français.

Procédure

L’AUF procède par appels d’offres pour identifier des demandes d’expertises.

Les demandes d’expertises font l’objet, dans chaque direction régionale, d’un premier classement par ordre de priorité selon des critères propres à l’AUF.

L’AUF sélectionne ensuite les expertises pour l’ensemble des directions régionales, prenant en compte le budget disponible.

L’AUF confirme les sélections et identifie les experts. Le choix des experts est validé par l’université expertisée.

L’AUF établit le calendrier et assure la bonne mise en route des missions d’expertises.

Déroulement

 

Le dispositif comprend trois grandes phases :

1. Une auto-évaluation où l'établissement est invité à remplir un questionnaire couvrant l'ensemble de ses activités;

 

2.       Une mission courte permettant à deux experts d’affiner le diagnostic. À la suite de la mission, un compte-rendu est rédigé. Il dresse un bilan de la mission et propose des recommandations pour améliorer ou développer les activités. L’équipe d’experts est composée d’un binôme : deux experts, identifiés en fonction des particularités de l’établissement visité et du type de demande d’expertise. Dans la mesure du possible, l’un des experts sera un universitaire de la zone dans laquelle se déroule l’expertise.

 

3.       S’il y a lieu, selon les conclusions de la première mission, une deuxième mission pourra être mise en place pour aider à la mise en œuvre des recommandations.

 

Engagement des universités

L’expertise est demandée par un département ou section de français ou un centre de langues universitaire.

La demande doit être validée par la direction (recteur, président) de l’établissement demandeur.

L’université s’engage à contribuer activement à la réalisation de l’expertise (autoévaluation, disponibilité des personnels lors de la mission d’expertise, etc.)

L’université prend en charge les frais de séjour ou a minima le logement des experts lors de leur mission.

L’université s’engage à donner une rétroaction sur l’expertise mise en œuvre et sur l’exécution des recommandations fournies dans les 12 mois suivant le déroulement de l’expertise.

Documents de référence

  • Questionnaire d’autoévaluation à remplir par l’établissement
  • Guide d’entretien 
  • Vadémécum pour la création de départements de français
  • Planifier et préparer une visite d’experts
  • Plan du rapport
  • Charte déontologique des experts

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information