Document - enseignement supérieur et régions- conccurence mondiale, développement local

Publié le 22 Fév 2013

Titre : enseignement supérieur et régions- conccurence mondiale, développement local
Auteur : OCDE
Discipline : Développement économique

Télécharger le document - enseignement supérieur et régions- conccurence mondiale, développement local (2700 Ko)

Description : Afin de maintenir leur compétitivité au sein d’une économie du savoir en pleine mondialisation, les pays de l’OCDE doivent investir dans leurs systèmes d’innovation aux niveaux national et régional. À mesure que les pays font évoluer leur production vers des secteurs à valeur ajoutée et des produits et services axés sur le savoir, on assiste à une montée en puissance de la dépendance à l’accès aux nouvelles technologies, aux connaissances et aux compétences. En outre, avec les processus de la mondialisation et de la localisation parallèlement à l’œuvre, la disponibilité locale de savoirs et de compétences devient de plus en plus essentielle. C’est pourquoi les pays de l’OCDE accordent une importance considérable à l’accomplissement des objectifs de développement régional, favorisant les atouts et situations uniques de chaque région, particulièrement dans les secteurs d’activité fondés sur le savoir qui sont en plein développement. En tant que sources clés de connaissances et d’innovation, les établissements d’enseignement supérieur (EES) sont à même de jouer un rôle crucial dans ce processus. Par le passé, ni les mesures d’action publique, ni les établissements d’enseignement supérieur eux-mêmes, n’ont eu tendance à cibler stratégiquement la contribution qu’ils pouvaient apporter au développement de leur région. En particulier dans les EES plus anciens et traditionnels, la priorité a souvent été attribuée à l’accomplissement des objectifs nationaux ou à la poursuite du savoir, sans que beaucoup de cas soit fait de l’environnement immédiat. Or, les choses sont en train d’évoluer. Pour être à même de remplir leur rôle régional, les EES doivent faire plus que dispenser un enseignement et mener des recherches; ils doivent s’engager auprès des autres acteurs de leur région, fournir des possibilités pour l’apprentissage tout au long de la vie et contribuer au éveloppement de métiers à forte concentration d’expertise qui permettront à leurs diplômés de trouver un emploi au niveau local et de rester au sein de la collectivité. Ces exigences ont des répercussions sur l’ensemble des activités des établissements, qu’il s’agisse de l’enseignement, de la recherche et des services à la collectivité, ainsi que sur le cadre politique et réglementaire au sein duquel ils évoluent. Comment les établissements d’enseignement supérieur pourront-ils relever ce défi? La présente publication explore les mesures d’action publique et les réformes institutionnelles qui peuvent les aider à remplir cet objectif. 11 RÉSUMÉ Elle examine l’engagement régional de l’enseignement supérieur selon plusieurs dimensions : la création de savoir à travers le transfert des recherches et de la technologie; le transfert du savoir à travers le développement de l’éducation et des ressources humaines et le développement culturel et communautaire, qui peut créer les conditions favorables à une innovation dynamique. La présente étude s’inspire d’une analyse de 14 régions dans 12 pays, ainsi que des examens territoriaux de l’OCDE. Ce projet a été lancé pour faire écho aux initiatives cherchant à mobiliser l’enseignement supérieur en soutien au développement économique, social et culturel des régions. L’objectif était de synthétiser cette expérience afin de guider les EES et les autorités régionales et nationales. Le projet a ainsi été conçu pour assister le renforcement des capacités dans chaque pays/région.

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information