37 cadres des établissements d'enseignement supérieur de la zone sud Kivu (RDC) formés aux modalités de la réforme LMD par l'IFGU

Publié le 25 Oct 2015

 

Du 19 au 23 Octobre 2015, 37 cadres d’établissements d'enseignement supérieur de la province Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC) ont pris part à un atelier de formation « mise en place de la réforme du système LMD (Licence-Master-Doctorat) et des modalités d'implémentation » abrité par l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP-Bukavu).

Organisé par l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU) de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en partenariat avec l'ISP-Bukavu et avec la participation du Pôle d’appui à la professionnalisation de l'enseignement supérieur en Afrique centrale (PAPESAC), cet atelier avait pour objectifs de former des cadres dirigeants de structures universitaires à la refonte des offres de formation dans le cadre du LMD, à l'élaboration des référentiels des compétences, à la révision des maquettes de formation, ainsi qu'à l'adaptation des services d'appui à la formation.

 

A travers le fil conducteur de l'élaboration d'un plan d'arrimage progressif au système LMD, les formateurs, Monsieur Jean-Marcial BELL, expert associé à l'IFGU et Monsieur Olivier DIONIGI, expert du PAPESAC, ont travaillé avec les participants sur des outils contextualisés pour une mise en place opérationnelle des différents chantiers et échangé avec eux sur la transition entre les deux systèmes de grades et les interfaces université-entreprises.

 

Les participants ont estimé que l’atelier a « démystifié » le LMD et apporté des éléments de réponse concrets à leurs interrogations. Le modèle de formation sous forme d’ateliers pratiques où les acteurs construisent leurs propres outils à partir d’éléments théoriques et de canevas proposés a été également fortement apprécié.

 

L’IFGU se réjouit de l’engouement de la communauté universitaire du Sud Kivu pour la réforme de l’enseignement supérieur vers une plus grande efficacité et ouverture sur le monde socio-économique. Nous continuerons à répondre aux demandes exprimées par les établissements universitaires du Sud-Kivu comme de l’ensemble de la région et à les accompagner dans la mise en œuvre effective et opérationnelle du LMD, gage d’une meilleure contribution des universités au développement des sociétés africaines.

 

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information