Formation des cadres des facultés de Médecine et de Pharmacie libanaises en vue de leur accréditation

Publié le 13 Déc 2018

Dans un contexte concurrentiel de plus en plus fort au niveau de l’employabilité internationale des diplômés en Médecine, l’accréditation par la WFME ( World Federation for Medical Education) devient incontournable pour chaque établissement délivrant cette formation. Pour tenter de répondre à ce besoin, un atelier de formation sur l’évaluation des facultés de médecine et de pharmacie au Liban a été organisé par la Direction régionale Moyen-Orient de l’AUF en partenariat avec à la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur au Liban. 50 cadres de 8 facultés de médecine ont ainsi été réunis le 30 novembre à la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur au Liban, en présence de M. Bernard Zuppinger et M. Jean-Philippe Thouard, respectivement Directeur et Directeur Technique de l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU).

Suite à l’ouverture de cette rencontre par M. Hervé Sabourin, Directeur régionale de l’AUF au Moyen-Orient et M. Ahmad Jammal, Directeur Générale de l’Enseignement Supérieur au Liban, une présentation des travaux effectués jusqu’à présent par les deux commissions libanaises, de médecine et de pharmacie, en termes d’assurance-qualité a été effectuée par  Pr Zeinat Hijazi, Vice-Doyen pour l’éducation médicale à la Lebanese American University, et Dr Pascale Salameh, Présidente du Comité Scientifique de l’ordre des pharmaciens libanais.

L’atelier a abordé 3 questions centrales :  pourquoi évaluer ? quoi évaluer ? comment évaluer ?

  • Des processus d’assurance-qualité interne et externe pour les facultés de médecine et de pharmacie ont été  présenté par la Pr Christine Colin, Présidente, et le Pr Abdellatif Benmati, Vice-Président, du comité exécutif d’évaluation et d’accréditation de la CIDMEF (Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française). Les participants ont travaillé  sur la finalité de l’évaluation et de l’accréditation, sous le thème « Pourquoi évaluer ? ».
  • Le 2ème atelier a  abordé la question du « Quoi évaluer »  avec une intervention de Mme Colin et M. Benmati, qui  a concerné la mission et les objectifs institutionnels d’une faculté.
  • Le 3ème atelier  a été consacré à la question « Comment évaluer ».  Les procédures d’évaluation et d’accréditation ont été présenté aux participants avec une mise en pratique autour d’une grille d’évaluation et d’accréditation.

 

D’autres ateliers seront programmés en 2019, notamment sur la question d’évaluation et d’accréditation des facultés de médecine et de pharmacie, le but étant d’assurer l’accompagnement de ces facultés au processus d’évaluation et d’accréditation WFME.

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information