Des établissements d’enseignement supérieurs Africains s’inscrivent dans la démarche assurance qualité

Publié le 13 Déc 2015

Du 09 au 11 décembre 2015, à la salle des Actes de l’Université de Yaoundé II, Soa (Cameroun), s’est tenu un atelier international de formation intitulé « Développement d’un plan stratégique et réalisation d’une auto-évaluation en vue d’une démarche assurance qualité interne ». Organisé par l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU) de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), cet atelier a été animé par deux formateurs : le Professeur Papa GUEYE, secrétaire exécutif de l’Agence nationale d’assurance qualité du Sénégal et Monsieur Gay TALL, expert technique international en ingénierie de projet et démarche qualité, du Pôle d’Appui à la Professionnalisation de  l’Enseignement Supérieur en Afrique Centrale (PAPESAC).

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Professeur Côme EBANA MVOGO, Vice-Recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation de l'Université de Yaoundé II, représentant à cette occasion, le Recteur de l'Institution hôte. Au nom du Directeur régional de l'AUF empêché,  Mme Johanna GARDREL, Administratrice régionale de l'AUF a adressé son mot de bienvenue à tous les participants. Elle a inscrit l’appui de l’AUF à cette formation dans son rôle d’accompagnement des institutions, dans la démarche de modernisation de la gouvernance universitaire dont l’IFGU est le levier opérationnel.  Prenant la parole à sa suite, le Professeur GUEYE, a situé le contexte technique de la formation ainsi que ses perspectives, notamment, doter les institutions participantes des outils techniques et stratégiques qui leur permettront de répondre au prochain appel à manifestation d’intérêt du projet d’appui à l’auto-évaluation porté par l'IFGU. Le Pr EBANA MVOGO a quant à lui souligné que l’évaluation est une donnée incontournable qui doit être instituée et pérennisée. Elle est le véritable moteur de l’assurance qualité et le principal facteur de la gouvernance universitaire. C’est sur ces mots qu’il a déclaré les travaux de l’atelier ouverts.

Au cours des sessions proprement dites, Monsieur TALL, s’est appesanti sur la planification stratégique des établissements d'enseignement supérieur tandis que le Professeur GUEYE a traité des critères et méthodes d’auto-évaluation. Les sessions alternaient exposés des formateurs et exercices de groupes débouchant sur une restitution plénière. L'atelier de formation a été officiellement clôturé le 11 décembre 2015 par une cérémonie de remise d'attestations de participation, présidée par le Professeur Pierre-François DJOCGOUE, Coordonnateur régional des projets de l’AUF.

 

L'atelier a connu la participation de 19 participants venus de : l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR), l’Université Evangélique en Afrique (UEA), l’Université Catholique, tous de Bukavu (République Démocratique du Congo), l’Institut Supérieur de Management (ISM de Dakar, Sénégal), l’Institut Africain d'Informatique (IAI Libreville, Gabon), l'Université de Dschang (Cameroun) et son Centre Régional d'Enseignement Spécialisé en Agriculture (CRESA Forêt-Bois), l'Institut des Sciences Halieutiques (ISH Yabassi) rattaché à l'Université de Douala, l'Université de Yaoundé I, l'Université de Yaoundé II et ainsi que du Ministère camerounais de l'Enseignement Supérieur.

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information