Auto-évaluation des universités africaines : 4 nouveaux établissements remettent leur rapport

Publié le 13 Jan 2017

Le Centre Africain d'Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar (Sénégal), l’Université de Lubumbashi (République Démocratique du Congo), l’Université de Kara (Togo) et l’Université Ouaga I Joseph Ki-Zerbo (Burkina-Faso) viennent de remettre à l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance universitaire (IFGU) et au Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), les rapports des auto-évaluations qu’ils viennent de finaliser.

Dans le cadre du projet pilote d’appui à l’auto-évaluation des universités africaines francophones, initié par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et le CAMES, ces établissements ont été accompagnés tout au long du projet par des experts-évaluateurs sélectionnés conjointement  par l’AUF et le CAMES. Avec leur appui, ils ont mené des activités de sensibilisation de la communauté universitaire à la démarche qualité, ont mis en place des structures internes de management de l’assurance qualité et ont conduit le processus d’auto-évaluation selon les référentiels du CAMES. Ils ont enfin formulé des recommandations afin de mettre en place une dynamique d’amélioration continue de leurs pratiques, notamment dans les domaines de la gouvernance universitaire, de la formation, de la recherche et de la vie institutionnelle.

Ils rejoignent ainsi les établissements suivants : l'Université Ouaga II (Burkina Faso), l'Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d'Ivoire), l'Université de Nouakchott,  l'Université des Sciences, des Technologies et de Médecine (USTM) de Nouakchott (Mauritanie), l'Université d'Abomey-Calavi (Bénin), l’Université de Yaoundé 2 (Cameroun), l'Université de N'Djamena (Tchad), et l'Institut Supérieur de Technologie d'Antananarivo (Madagascar), qui ont également achevé leur processus d’auto-évaluation  au cours de l’année 2016 dans le cadre de ce projet.

L’IFGU se réjouit d’avoir ainsi contribué, en partenariat avec le CAMES, au développement de la gouvernance et de la démarche qualité au sein des universités africaines. Une nouvelle phase du projet sera lancée prochainement et accompagnera les établissements sélectionnés dans leur planification stratégique sur la base des résultats de leur auto-évaluation.

 

 

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information