Afrique Centrale : Vers un partenariat entre le REESIRAC et l’IFGU pour améliorer la gouvernance des universités

Publié le 08 Mar 2017

L’assemblée générale de lancement du Réseau des Etablissements d’Enseignement Supérieur et des Institutions de Recherche d’Afrique Centrale (REESIRAC) s’est tenue les 27 et 28 février 2017 à l’Université de Douala (Cameroun). Accueillis par le Prof. François-Xavier Etoa, Recteur de l’Université de Douala et représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur (MINESUP) du Cameroun, les travaux ont rassemblé les représentants de nombreux établissements des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), ainsi que le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), représentée au plus haut niveau par son Recteur, Prof. Jean-Paul de Gaudemar.

Après la 1ère rencontre de décembre 2016 à Douala, qui a porté sur l’approbation des statuts et règlements intérieurs, cette AG était axée sur l’élaboration et l’adoption du plan d’action du réseau. Pendant 2 jours, les participants ont défini les grandes lignes du plan d’action biennal (2016-2018) du Réseau : assurer la visibilité des établissements d’enseignement supérieur et d’institutions de recherche en Afrique centrale, promouvoir la mise en œuvre du système Licence – Master – Doctorat (LMD) et promouvoir l’assurance qualité.

Le REESIRAC a également résolu d’interagir avec l’IFGU pour asseoir un partenariat en vue d’améliorer la gouvernance dans les universités des pays membres.

Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l'AUF, pendant son intervention

   Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l'AUF, pendant son intervention

 

 

 

 

Actualités

Inscrivez-vous à notre Bulletin d’information